Les primeurs!?

Les primeurs!?

Primeurs Les Ateliers de Bacchus 2016

Que signifient les « Primeurs »? Certains pensent aux vins nouveaux, d’autres à un système de vente spécifique à Bordeaux. Oui tout le monde a raison!

Les Vins nouveaux

On appelle primeurs les vins qui sont issus de la dernière récolte de raisins, mis en bouteille très rapidement et vendu aussitôt. On peut penser tout de suite au Beaujolais nouveau !

Petit zoom sur un système de vente particulier à Bordeaux…
Technique de vente spécifique à Bordeaux à laquelle se prêtent aisément 250 Châteaux renommés (sur 10 000 propriétés) qui vendent leur vin deux ans avant le mise sur le marché !

Petit reportage photos des dégustations primeurs de 2016… Merci à tous les photographes (Emeline, Mathieu, Yseult…) :

Système Primeurs Bordeaux 2016 Les Ateliers de Bacchus
Il s’agit en fait de présenter des vins naissants aux négociants,  journalistes,  importateurs… qui seront chargés de les évaluer et qui pourront les revendre, à des prix à priori avantageux.

D’un côté, les amateurs peuvent ainsi se procurer des vins renommés à prix réduits, et de l’autre, le viticulteur vend son vin un an et demi avant la mise en bouteille, ce qui lui permet de financer son millésime. C’est génial n’est-ce pas?

Est ce un marché réservé aux professionnels? non les particuliers peuvent bien sûr en profiter mais il faut faire attention à qui on achète.

L’origine de ce système ?
Depuis toujours, il y a des accords verbaux entre négociants, producteurs, courtiers… Mais ce n’est que dans les années 80 avec l’arrivée de R. Parker que les choses se sont structurées avec « la semaine des primeurs » début avril.

Attention, le vin dégusté aujourd’hui n’est qu’un bébé de 5 mois qui sera mis en bouteille dans environ 14 mois! Inutile de préciser (mais je le fais quand même) que le vin noté aujourd’hui sera bien différent lorsqu’il sera enfin dans votre verre…:-)

Petit reportage photos des dégustations primeurs de 2016… Merci à tous les photographes (Laure, Benjamin…) :

Primeurs 2016 Bandeau

Les Allocations ?

Pas facile, on se concentre…

Tous les ans les producteurs divisent leur volume de production en lots et chaque lot est « alloué » à un négociant. Si une année, un négociant refuse le volume initialement accordé, il peut perdre « ses alloc » et ne plus en avoir pour les prochaines campagnes.

Que se passe-t-il ? Le producteur a donné ses allocations à d’autres négociants.

Pourquoi le négociant aurait refusé le lot ? pour plein de raisons… Un exemple: explosion des prix de vente des bouteilles.

Pour conclure, le système Primeur est devenu une tradition à Bordeaux. Jusqu’à quand ?

A très vite pour de nouvelles nouvelles!