Confrérie viticole

Confrérie viticole

Confrérie viticole

Bacchus vous invite à une petite pause « culture » pour parler de confréries. On en trouve dans tous les domaines : anis, sardines, fraise, fromage, militaire, religieux… Ces communautés protègent leur patrimoine, s’entraident et communiquent sur leur identité. Faisons un zoom sur : les CONFRÉRIES VITICOLES. Quand on entend « confréries », on a tendance à imaginer les messieurs déguisés dans leurs costumes traditionnels… C’est un peu ça en effet, et c’est sans doute ce qui fait leur originalité !

les-ateliers-de-bacchus-confrerie-viticole-apprendre-dégustation-vin-club-oenologique-ateliers-bordeaux-wine-tour-bordeaux-toulouse-arcachon-paris-oenologue-activité-english-francais-cours

Elles sont très fortement inscrites dans une démarche médiévale ; elles ont des noms particuliers qui se composent de termes tels que « Compagnons », « Chevaliers », « Hospitaliers », « Gentilshommes » et j’en passe… 🙂
Le terme « Confrérie » a une certaine connotation religieuse et ce n’est pas un hasard. La raison est en fait qu’à l’origine, la religion était étroitement liée à ce genre d’activités, qui existe depuis très, trèèès longtemps ! Une des plus vieille confrérie est celle de Saint-Emilion. elle fut créé en 1199 par Jean Sans Terre, roi d’Angleterre. La plupart des confrérie viticole furent dissoute à la révolution française.

Quelles sont les véritables missions d’une confrérie?


En réalité, les confréries viticoles sont les garantes de l’identité et de la singularité des terroirs.
Ce sont des assemblées de professionnels et d’amateurs de vin qui s’engagent à promouvoir les produits viticoles de leur région.
Les membres d’une confrérie sont répartis en plusieurs grades en fonction de leur origine (vignerons, membres quelconques de la profession, particuliers connaissant le vin…). Pour être membre d’une confrérie, ces personnes sont amenées à être « intronisées ». L’intronisation est une sorte de cérémonie lors de laquelle le futur membre reçoit un diplôme et une médaille (Un peu comme les chevaliers au Moyen-Âge !). Une formule d’intronisation est prononcée afin de concrétiser l’introduction du nouveau membre au sein de la confrérie. Ces formules sont assez atypiques… Elles rappellent des scènes de l’ancien temps ; par exemple, la formule d’intronisation des Chevaliers du Tastevin, une confrérie viticole en Bourgogne dit « Par Noé, père de la vigne, par Bacchus, dieu du vin, par Saint-Vincent, patron des vignerons, nous vous nommons Chevalier du Tastevin »; autre exemple : « A Saint-Emilion, toujours fidèle! ».

Elles ont aussi une mission de promotion, de communication.
Chaque confrérie parcoure le monde pour promouvoir son terroir, ses vins… Aussi, on assiste régulièrement à l’intronisation de « peopole » comme des acteurs, hommes politiques, mannequins.. Chaque people intronisé contribue à la communication de l’appellation. Etre intronisé est véritable honneur qui est difficilement refusable, on participe ainsi à l’histoire de notre histoire, de nos racines.
Et chacune d’elles a sa propre « personnalité » et ses propres codes. Particulier, mais intéressant n’est-ce pas ?