Cannelé : origine et anecdotes

Ce mois-ci Bacchus nous emmène du côté du cannelé…

Tout le monde connaît ce petit gâteau bordelais à pâte molle et tendre entouré d’une légère croûte caramélisée et parfumé au rhum et à la vanille… Mais  en connaissez-vous son histoire ?

Nous allons voyager dans le temps afin de comprendre d’où viennent ces gourmandises et pourquoi leur histoire est liée à celle du vin !

Et celles à l’origine de cette magnifique invention sont… des religieuses !

C’est au XVIIIème siècle que des religieuses ont décidé de créer un petit gâteau destiné aux pauvres en récupérant le blé qui tombait des bateaux ainsi que les jaunes d’oeuf dans les chais à vin…

Des jaunes d’oeuf ?

Eh oui, car pour coller le vin, on utilise les blancs ! Les jaunes étaient donc mis de côté et inutiles… Les religieuses leur ont trouvé une belle fonction.

A l’origine, les gâteaux réalisés étaient fins et roulés autour d’une tige, frits au saindoux. Elles le nommèrent le “canelat”, qui deviendra canelé, avec un seul “n” lorsque la Confrérie du Canelé s’en empare en 1985.

Il faut savoir que le cannelé a disparu pendant quelques années, quand les religieuses se sont faites chasser de leur couvent…

Il a tout de même été repris plus tard, avec une variation dans la recette puisqu’on y ajouta vite du rhum…

Aujourd’hui, le cannelé est la pâtisserie emblématique de Bordeaux, et il n’est plus destiné aux pauvres… Loin de là !

Que boire avec les cannelés?

Nous aimons bien faire un accord original avec du Pineau ou bien des vins doux naturels type Banyuls ou Maury. Quelque chose de sucré. Dans la région du cannelé, on trouvera l’incontournable Sauternes ou encore du Cérons, Sainte Crois du mont…

 

A très vite pour de nouvelles nouvelles!

 

Par ici une recette sur Marmiton 

A LIRE AUSSI des Ateliers de Bacchus

Pourquoi une bouteille fait 75cl?

Les femmes et le vin

Le rosé