Le rosé :-)

Quoi de mieux ce mois-ci qu’un article sur notre cher et tendre rosé ?

Bonjour à tous!

Ca y est ! C’est l’été ! Et si on parlait du rosé? On l’aime, on l’apprécie… Mais sait-on tout de lui ?

Saviez-vous qu’il est apparu en Provence il y a plus de 2000 ans ?

En effet, les Phocéens introduisent la viticulture et réalisent des vins très pâles dû à la courte macération du jus au contact avec la pellicule du raisin. Sa notoriété en méditerranée s’est développée il y a donc 2 millénaires !

Vin préféré des Français pour l’été !

La France est le premier pays producteur de rosé avec 30% de la production mondiale, devant l’Italie (env.20%) et les USA (en. 15%). Elle est au premier rang de la consommation mondiale  (env. 37%) ! La France est également le premier importateur (env. 22%) [source CIVP, 2013]

Comment on vinifie le rosé ? – Plusieurs solutions possibles

Le rosé de saignée: On encuve les raisins rouges, puis au bout de quelques heures, on obtient une teinte légèrement rose. On soutire une partie du jus et lançons la fermentation. Cela permet non seulement d’obtenir un vin fruité et léger mais aussi d’augmenter le rapport marc/jus du vin rouge et donc sa concentration.

Le rosé de macération: C’est le même principe que le rosé de saignée en laissant macérer plus longtemps le jus et les peaux. La couleur s’intensifiera. Pensons à un sachet de thé : plus il infuse plus le thé est coloré!

Le rosé de pressurage: Ici, les raisins vont être pressés directement. Ainsi on a très peu de contact entre la peau et le jus. La plupart des rosés de Provence sont vinifiés comme cela. On obtient des vins légers, floraux et fruités.

 

A chaque région son rosé !

La Provence représente à elle seule environ 40% de la production nationale de rosés et 6% de la production mondiale. C’est un rosé sec et très pâle produit avec les cépages phares : grenache, cinsault, syrah, mourvèdre, carignan.

On retrouve la fameux TAVEL dans la Vallée du Rhône. C’était un rosé très apprécié par Louis XIV 🙂

Dans le Bordelais, il y a 3 appellations pour le rosé dont le fameux Rosé Clairet qui se distingue par sa couleur très soutenue. C’est un vin qui s’accorde avec des plats épicés.

Dans la Loire on trouve la seule AOC de rosés sucrés, il s’agit du Cabernet d’Anjou! A déguster au cœur d’un melon, c’est délicieux…

On retrouve aussi quelques bulles rosées en Champagne ! A noter que c’est la seule région qui peut mélanger des vins blancs et rouges!

 

Quels accords ?

C’est un vin qui peut se boire à tout moment du repas. On privilégiera ceux qui sont légers, type Provence avec des mets légers et ceux plus vineux type Tavel ou Bordeaux avec des plats épicés comme une paella!

 

A très bientôt pour de nouvelles nouvelles!

 

A LIRE AUSSI des Ateliers de Bacchus

Pourquoi une bouteille fait 75cl?

Les femmes et le vin

A chacun son bouchon!

Autres

Site des vins de Provence