Le vin et ses nouveaux contenants

Nov 24, 2021 | Actualité, Non classé

Lorsque vous pensez à du vin, vous pensez tout de suite à une bouteille de vin ! Et oui, depuis toujours le vin va de pair avec la bouteille en verre : c’est son principal contenant. Avec les nouvelles problématiques écologiques et environnementales, de nouveaux contenants font leur apparition. Mais seriez-vous vraiment prêt à déguster du vin en canette ?

C’est ce qu’on va voir aujourd’hui avec cet article sur les nouveaux contenants innovants que l’on retrouve pour le vin.

On espère que cela vous plaira ! Bonne lecture

L’histoire de la bouteille

Avant de commencer, on va vous faire un petit rappel sur l’histoire de la bouteille en verre.

La bouteille en verre est apparue à l’Antiquité autour de 3000 avant JC. Elle arrive en Europe seulement au Moyen Age. A cette époque, le vin était consommé dans les tavernes et la bouteille permettait d’assurer le trajet entre la cave et la table. On ne pouvait pas encore transporter du vin en bouteilles, du fait de l’absence de réglementation. C’est Louis XV qui va autoriser le transport de bouteilles avec, dans un premier temps, le champagne en 1728, puis le Bourgogne et le Bordeaux. Cela va permettre de développer l’utilisation de la bouteille en verre pour le vin

Depuis le XVIIIe siècle, il n’y a pas eu de réelle évolution en termes de contenants. La bouteille en verre a toujours continué d’être utilisée pour le vin.

Désormais on se rend compte que la production de bouteilles en verre nécessite beaucoup d’énergies et le recyclage de celle-ci n’est pas aussi efficace que l’on ne croit. C’est comme ça que de nouvelles innovations sont apparues pour révolutionner le contenant du vin.

Les bouteilles consignées

Dans un premier temps, nous allons vous parler des bouteilles consignées.

La bouteille consignée est une alternative à la bouteille en verre classique et permet de recycler directement sa bouteille. Ici les bouteilles sont toujours en verre mais beaucoup plus résistantes afin de les laver et les réutiliser plusieurs fois. Cela réduit de 75% l’impact environnementale d’une bouteille en verre. Elle peut être réutilisée 20 fois ! Plusieurs entreprises se sont créées en France et s’occupent du traitement et lavage de ces bouteilles. Il y a :

  • La consigne Bordelaise à Bordeaux
  • Consign Up à Toulouse
  • Bout à Bout à Nantes et pleins d’autres…

Toutes ces entreprises locales démocratisent le concept et incitent d’autres entreprises à participer à un système de consigne.

Le BIB (Bag In Box)

L’alternative à la bouteille en verre la plus connue est sûrement le BIB : Bag in Box. Le nom ne vous dit peut-être pas grand-chose mais le BIB est le descendant du cubi. Cette poche en plastique souple entourée de carton et avec un petit robinet. La seule différence est que le cubi, une fois ouvert, laisse passer l’air. Le vin s’oxyde rapidement et ne se conserve pas. Avec le BIB, un nouveau système est mis au point pour conserver le vin plusieurs mois même ouvert. Alors certes, le packaging donne moins envie qu’une bouteille classique mais ce contenant est très pratique.

La bouteille en lin

Comme alternative à la bouteille en verre, on retrouve la bouteille en lin. Oui oui en lin !

Ce concept vient de l’entreprise toulousaine Green Gen Technologies. Ils ont élaboré une bouteille à base de fibres de lin et de résine de pin tissé et donc biodégradable. Rassurez-vous la bouteille est bien étanche ! Cette bouteille est beaucoup plus légère qu’une bouteille en verre. Des recherches sont toujours en cours pour déterminer l’impact sur le vieillissement d’un vin. Le seul petit soucis : le prix. Ce genre de bouteille coûte encore très cher par rapport à une bouteille classique.

La bio’teille

On le sait le packaging et la forme de la bouteille sont importants pour le consommateur surtout avec le vin. C’est comme ça qu’est créée la « bio’teille » : une poche souple en plastique recyclable entourée d’une coque en fibre en forme de bouteille. Cette dernière est issue à 100% de produits recyclés (journaux, cartons). Ça présente 5x moins d’émissions CO2 qu’une bouteille en verre, conserve la fraîcheur plus longtemps. La bio’teille reprend le principe du BIB mais avec un contenant en forme de bouteille.

La canette

Et si je vous disais que les Américains boivent leur vin en canette ! Et oui, de l’autre côté de    l’Atlantique la canette de vin explose. Plus de 100 références sont disponibles partout aux USA et maintenant au Canada. Le côté pratique et le petit format plaisent beaucoup. Elle reste fraiche, se transporte facilement et a la quantité idéale pour une personne. On y retrouve des packaging colorés, dynamiques et complètement différents de la bouteille de vin classique.

A voir si cette tendance arrive en France et séduit les consommateurs !

Le vrac

Et pour finir, nous allons vous parler du vrac. Vous pouvez désormais venir au magasin avec votre propre bouteille pour la re-remplir ! Ce système n’est pas encore très répandu mais reste plein d’avenir. Chez plusieurs cavistes en France, des systèmes sont mis en place pour vendre le vin en vrac. Chaque client vient avec sa bouteille en verre et se sert la quantité souhaitée de vin grâce à un robinet. Cela permet de réutiliser la bouteille à chaque fois. Néanmoins peu de vins sont disponibles en vrac, ce qui limite le choix.

Et voilà maintenant vous savez tous sur les nouveaux contenants qui concurrencent la bouteille en verre classique. Il faut désormais attendre de voir si cela s’introduit dans nos modes de consommation. Parce que tous les consommateurs ne sont peut-être pas prêts à abandonner la bouteille en verre. Ça représente quand même une certaine tradition et les français sont attachés au côté noble du verre. Servir un grand cru en canette n’est pas forcement au goût de tout le monde ; )

Et vous, vous seriez prêt à déguster du vin dans un de ces nouveaux contenants ? Dites nous si vous avez déjà testé du vin dans un de ces nouveaux contenants et donnez-nous votre avis !

À très vite pour de nouvelles nouvelles !

A LIRE AUSSI des Ateliers de Bacchus

Interview Gilles de REVEL, doyen de la faculté d’Oenologie de Bordeaux

Saga été 3 : Tour de France des régions viticoles

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux  pour suivre nos aventures :

FACEBOOK

INSTAGRAM

LINKEDIN

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0