Les souterrains

Saint-Emilion : ses souterrains

L’histoire du village de Saint-Emilion remonte au VIIIème Siècle lorsque l’ermite Saint Emilion s’est installé dans ce village, ainsi, diverses communautés religieuses ont suivi ce Moine et se sont installées proche du village. 
Aujourd’hui, Bacchus fouille des les souterrains du village. Les sous-sols étaient jadis des catacombes, c’était l’ancien centre funéraire d’Aquitaine…

Il faut savoir que les souterrains de Saint Emilion sont uniquement constitués de pierre calcaire, qui va servir pour construire les maisons, les bâtiments et toutes les villes aux alentours dont Bordeaux !

Au XVII et XVII les carriers ont entrepris d’énormes chantiers d’extractions de pierre calcaire sous le village et ses alentours. On recense environ 200 kilomètres de galeries sous terraines, allant parfois jusqu’à 6 niveaux sous terre !

Aujourd’hui, les galeries existent toujours, la plupart sont maintenant privées (certains producteurs utilisent ces souterrains comme chai à barrique, stockage de vins…) et certaines parties sécurisées, sont ouvertes aux visiteurs mais ont déconseille fortement de s’y aventurer tout seul car vous pourriez vous perdre dans les galeries non aménagées et votre téléphone portable ne vous serait d’aucune utilité !

A noter que certains vignobles s’effondrent dans ces galeries qui constituent un véritable gruyère. Comment faire? Le seul moyen est de bétonner ces galeries… Cela manque de charme, certes mais pas d’autres idées pour le moment. Le hic, c’est que lorsque l’on s’attaque à consolider les sol, il est difficile de connaitre le volume de béton nécessaire car les galeries ne s’arrêtent… presque jamais…

Autre anecdote? Pendant la guerre, certaines familles juives ont pu se cacher dans ces galeries. Les Saint-Emilionais se sont même aventurer à y monter des murs pour les cacher des Allemands qui s’étaient appropriés nombre de domaines. On y rajoutait des toiles d’araignée pour donner un aspect vieilli au mur!

Qu’est-il possible de visiter en souterrains à Saint Emilion ?

La Grotte d’Emilion

Lorsque le Moine Emilion arriva dans le village il s’installa dans une grotte pour prier et aider des personnes qui venaient lui demander son aide.

Dans cette grotte ce trouve sont siège, connaissez vous la légende autour de ce siège ? la réponse dans notre dernier article… On trouve également son lit, un autel destiné à la prière et une source d’eau qui, elle aussi, aurait aidé l’ermite dans l’accomplissement de ses miracles

La Chapelle de Trinite

Cette Chapelle se trouve exactement au-dessus de la grotte d’Emilion, elle fût construite au début du XIIIème siècle. On y observe encore de magnifiques peintures au mur qui sont restés en bon état grâce à un tonnelier ! Ce tonnelier établi son atelier dans la Chapelle durant la révolution française. Ainsi, pour faire plier les douelles de bois afin de former une barrique, la fumée du feu allait jusqu’au plafond et un nuage de suie recouvra les peintures. Plusieurs années après, la Chapelle fût nettoyée et on y redécouvrit les peintures en excellentes état grâce à a suie !

L’Eglise Monolithe

En arrivant sur la place du marché, on ne se doute pas que derrière les vitraux se trouve une si grande église monolithe, la plus grande d’Europe ! Cette église à été creusé dans la pierre calcaire. Autrefois on y exposait les reliques et on y sonnait les cloches du clocher qui se trouve hors du sol juste au-dessus de l’église.

On peut également observer d’anciennes peintures et sculptures sur les murs ainsi qu’un ancien autel de prière.

Bacchus vous recommande vivement de découvrir ces lieux incroyables ! Vous pouvez même découvrir le village, ses souterrains et ses vins lors d’un Bacchus Wine Tour ponctué de dégustations de vins !

Si vous souhaitez en savoir plus sur le moine Emilion, consultez notre article de mai 2018 : cliquez ici